La cigarette électronique : principe, intérêts et risques

La cigarette électronique est un objet jetable ou rechargeable par voie USB ou sur secteur imitant la forme d'une cigarette classique. Elle remplace la cigarette et permet d'inhaler de la vapeur aromatisée ou non (pomme, tabac, menthe etc.) et pourvue ou non en nicotine..

Photo du kit Joyetech Eco x2 650mAh

Photo du kit Joyetech Eco x2 650mAh © Joyetech

C'est quoi ?

La cigarette électronique, l'e-cig ou encore le vaporisateur désigne tous la même chose, à savoir un objet remplaçant la cigarette "normale". Inventée au début des années 2000 par le pharmacien chinois Hon Lik, le principe de l'e-cig est d'inhaler la vapeur ("vapoter" ou "vaper") d'un e-liquide que l'on a placé dans l'appareil.

Une cigarette électronique est composée de 3 parties : batterie, atomiseur et cartouche.

La batterie

La batterie qui est munie d'un système électronique qui s'active lorsque l'utilisateur inhale. Son autonomie est mesurée en milliampère par heure (mAh). Il existe deux types de batteries :

  • si vous utilisez des batteries manuelles ou à switch manuel, vous devez appuyer sur un bouton pour déclencher la batterie et aspirer. Elles sont assez fiables et durent assez longtemps.
  • Les batteries automatiques n'ont pas de bouton, ce qui indique que la batterie fonctionne dès l'aspiration. Son utilisation se rapproche du geste du fumeur de cigarettes, mais est plus fragile et s'encrasse plus vite qu'une batterie manuelle.

L'atomiseur

L'atomiseur est une résistance qui chauffe sous l'action de la batterie et transforme l'e-liquide en vapeur au contact de l'air. C'est donc dans cette partie que l'on retrouve le goût et les saveurs.

La cartouche

La cartouche est dite "classique" quand elle est en coton spécial (appelé la bourre), mais elle peut être à réservoir où l'on place l'e-liquide (qui ont généralement plus d'autonomie que les cartouches classiques, mais doivent être parfois utilisées avec des atomiseurs spéciaux)1.

Certains modèles rassemblent en une seule partie la cartouche et l'atomiseur, par exemple le cartomiseur ou le clearomiseur. Il existe également des e-pipes et e-cigares pour les amateurs de pipes et cigares.

Le liquide remplissant la cigarette électronique a une multitude de parfums (allant du goût tabac au goût vanille et passant par les goûts whisky ou fraise) et à un dosage en nicotine. Il existe 4 sortes de dosage de nicotine :

  • fort, de 16 à 19 mg/ml (taux proche d'une cigarette normale) ;
  • moyen, de 11 à 13 mg/ml ;
  • faible, de 6 à 8 mg/ml ;
  • sans nicotine1.

Utilité et risques

La cigarette électronique peut être utilisée si l'on souhaite diminuer voire arrêter sa consommation de tabac. Il ne s'agit pas d'une méthode miracle pour arrêter de fumer. Elle peut aider à baisser sa consommation de cigarettes en fumant moins et en réduisant le dosage en nicotine.

De plus, on peut voir dans certains rapports notamment celui de l'observatoire français des drogues et des toxicomanies sur la vente de tabac en 2013 que la cigarette électronique a connu un essor en 2013 faisant baisser les ventes de tabac2. Après enquête, l'OFDT a pu conclure que huit à neuf millions de Français l'ont déjà testé et un à deux millions de Français seraient des utilisateurs quotidiens.

Les utilisateurs des forums dédiés à l'e-cigarette (www.ecigarette-public.com ou www.forum-ecigarette.com) semblent en être globalement satisfaits et beaucoup se sont débarrassés de ce que les vapoteurs appellent : la "tueuse" (la cigarette normale).

L'utilisation de la cigarette électronique n'est pas sans risque. Remplacer la cigarette normale par l'e-cigarette peut revenir à déplacer son addiction (il ne faut pas oublier que cette méthode de fumer diffuse de la nicotine dans le corps)1. Elle n'est pas considérée comme un produit de sevrage tabagique.

Les études sur les dangers de la cigarette électronique n'en sont qu'à leurs prémices, du fait d'un manque de recul. Les recharges contiennent notamment du propylène glycol et il est aujourd'hui difficile de savoir si cela est risqué pour la santé ou non3.

Il faut également se méfier de la provenance des produits ingérés. La plupart des produits sont fabriqués en Chine par des gens peu scrupuleux, désirant simplement se faire de l'argent au risque de vendre des substances nocives pour la santé.

La nicotine est classée comme substance "très dangereuse" par l'OMS : les contaminations orales ou cutanées à la nicotine du fait de sa grande concentration dans certaines recharges peuvent s'avérer dangereuses en cas d'accidents chez les enfants notamment3.

Où acheter ?

Les cigarettes électroniques peuvent être vendues en ligne sur de nombreux sites : forum-ecigarette.com en fait la liste dans son forum, ce qui permet d'avoir un aperçu des marques présentes sur le marché4. Cela est également le cas sur ecigarette-public.com5.

Au cours de ces dernières années, un grand nombre de boutiques spécialement dédiées à la cigarette électronique ont ouvert dans bon nombre de villes françaises, ce qui permet d'acheter son matériel de vapoteur en étant bien conseillé par un vendeur.

Il est également possible de s'en procurer dans les bureaux de tabac, mais le choix est plus restreint que sur internet ou dans une boutique spécialisée.

4 vapoteurs Mod : SVD w/Fogger V2 ; Zmax w/Diver V2 & Scuba Tank ; Provari w/Fogger V2 ; Provari Mini w/Fogger V2

4 vapoteurs mod particulièrement soignés (Ozont / CC-by)

Nos pages d'informations

Plusieurs pages d'informations sont proposées sur Bureau Tabac.fr afin de vous renseigner sur les dangers de la cigarette, mais aussi afin de découvrir l'histoire du tabac à travers les âges :